Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs
Bienvenue chez CENTURY 21 Sologne Immobilier, Agence immobilière LAMOTTE BEUVRON 41600

4e édition du festival Vagabondag(e)s

Publiée le 12/03/2019

 

Jusqu'au 30 mars

Écriture collective, mapping vidéo, cinéma d’animation, impression 3D, robotique, codage, GIF animés, création d’un jeu vidéo… Du 6 au 30 mars, de nombreux ateliers gratuits seront proposés dans 18 bibliothèques du département dans le cadre du festival de création numérique, Vagabondag(e)s. « L’objectif est de proposer dans les bibliothèques des ressources numériques et que les usagers, novices ou habitués s’approprient ces outils pour être co-créateurs d’un projet à travers divers ateliers », explique Olivier de Charsonville, directeur de la Culture, de la jeunesse, de la lecture publique et des sports au Conseil départemental de Loir-et-Cher. Par exemple, le 9 mars sera consacré aux robots à la médiathèque intercommunale de Lamotte-Beuvron. En partenariat avec l’atelier numérique Romorantin et la Direction de la lecture publique de Loir-et-Cher, des stands autour du codage et de la robotique seront proposés. Au programme notamment : découverte de différents robots (à partir de 3 ans), création de robots avec une imprimante 3D, atelier par les jeunes du club robotique du collège de Lamotte-Beuvron, reportage radio des résidents de la maison de retraite, et exposition de robots prêtés par la population locale. « La culture scientifique et technique fait aussi partie des missions des bibliothèques, nous développons cette mission et des outils pourront être empruntés pour mener ensuite des ateliers tout au long de l’année », indique Céline Meneghin, directrice adjointe à la lecture publique.

Projet phare : le kilomètre carré

Depuis la création du festival Vagabondag(e)s en 2016, un projet phare intitulé « Le kilomètre carré » se déroule chaque année avec Mathieu Simonet, écrivain. Après Savigny-sur-Braye l’an dernier, il sera en résidence, du 6 au 8 mars, à Selommes. « J’ai appris que Selommes a failli être la capitale de l’Europe en 1959 car selon les calculs de l’époque, elle était le centre géographique de l’Europe », raconte-t-il. Pendant trois jours, Mathieu Simonet va rencontrer un maximum de personnes dans différents lieux (bibliothèque, café, école, Ehpad…), organiser des évènements participatifs (ateliers autour de l’écriture, lecture partagée…) et inciter les habitants du Loir-et-Cher à raconter, à l’écrit, une histoire personnelle géolocalisée. « Tous ceux qui veulent parler d’un souvenir ou raconter une histoire peuvent envoyer leur contribution, puis 53 récits seront tirés au sort car il y a 53 habitants par kilomètre carré Loir-et-Cher, et ils seront ensuite publiés sur le blog du kilomètre carré », précise-t-il. L’auteur écrira ensuite un texte inédit à partir de ces nombreuses rencontres.

Tout le programme sur : www.culture41.fr et dans les bibliothèques de Loir-et-Cher. 
Plus d’infos sur le projet « Le kilomètre carré » sur le blog : http://kilometrecarre.fr/2019/

 

Notre actualité